Extraits

philosophes, penseurs, écrivains ayant marqués notre histoire se sont exprimés au sujet de cet Art Royal des Astres que représente l'Astrologie

Parfois septiques mais souvent enthousiastes, voici un recueil de citations sur des réflexions judicieuses et toujours éclairantes.

Aristote

Considéré par de nombreux historiens comme le plus grand philosophe de l'Antiquité, avec Platon, Aristote est né en 384 av. J.C à Stagire en Macédoine. Précepteur d'Alexandre le Grand, le "Philosophe" embrassa toutes les connaissances. Ses écrits, constitués de notes de cours, sont à la base de notre savoir, et furent non seulement vérifiés, mais aussi développés par la suite.
Aristote considérait l'Astrologie comme une science, qu'il appellait «la plus propre et la plus intime philosophie des sciences mathématiques; car elle fait la théorie de l'être à la fois sensible et éternel, tandis que les autres de ces études ne s'occupent point des êtres mais seulement de la géométrie ou des nombres».
Son rapport aux correspondances est cité ainsi :

«Ce monde-ci est lié d'une manière nécessaire aux mouvements du monde supérieur. Toute puissance, en notre monde, est gouvernée par ces mouvements» réf. Traité du Ciel.


Johannes Kepler

Astronome et physicien allemand, Johannes Kepler naît le 27 décembre 1571 à Weil der Stadt, dans le Sud ouest de l'Allemagne. Enfant intelligent, à la santé précaire, il est remarqué par le Duc de Wurtemberg qui le prend sous tutelle. Kepler fréquente ainsi l'Université de Tübingen où il subit l'influence d'un partisan de la théorie héliocentrique du mouvement planétaire développée par Copernic, Michel Maestlin. Devenu professeur d'astronomie et de mathématiques à Graz, Kepler élabore les deux lois du mouvement planétaire, dites lois de Kepler.
La première énonce que les planètes se déplacent autour du soleil selon des orbites elliptiques; la deuxième, ou règle des aires, énonce que la ligne imaginaire tracée entre une planète et le soleil balaie des aires identiques à celles d'une ellipse en des temps égaux.
La troisième Loi, découverte en Autriche, énonce que le cube de la distance entre le soleil et une planète divisé par la période orbitale de cette planète au carré est une constante et est la même pour toutes les planètes.
Newton se reposera sur ces trois lois pour formuler sa théorie de la force gravitationnelle.

«Vingt années d'études pratiques ont convaincu mon esprit rebelle de la réalité de l'astrologie»

Haut de Page

Johann Wolfang von Goethe

Romancier, poète, dramaturge, philosophe, politique mais également docteur en droit, scientifique, savant, il est le découvreur d'une théorie sur la lumière et d'un os de la mâchoire- Goethe est l'auteur d¹une oeuvre impressionnante. Il est à la littérature allemande ce que Shakespeare est à la littérature anglaise, une identité universelle. Son esprit embrassant toutes les possibilités de connaissance, il est naturel de le voir s'intéresser à l'Astrologie, qu'il découvre aux environs de 1772, de retour à Francfort après des études à Leipzig. Voici une citation s'y rapportant :

«Je vins au monde à Francfort-sur-le-Main le 28 août 1749, au douzième coup de midi. La constellation était heureuse, le Soleil se trouvait dans le signe de la Vierge, Jupiter et Vénus étaient en bon aspect avec lui, Mercure n'était pas favorable, Saturne et Mars étaient neutres ; seule la Lune, pleine ce jour là, exerçait la force de sa réverbération d'autant plus puissante que son heure planétaire avait commencé. Elle s'opposa donc à ma naissance, jusqu'à ce que cette heure eût passé. Ces bons aspects, hautement appréciés plus tard par les astrologues, seront sans doute la raison pour laquelle je suis resté en vie, car, par la maladresse de la sage femme, on crut que j'étais mort en venant au monde, et ce n'est qu'après de nombreux efforts que je vis la lumière». réf. Poésie et Vérité


Honoré de Balzac

Honoré de Balzac naît le 20 Mai 1799 à Tours. Prodigieux travailleur, capable d'écrire les feuillets d'une production en une nuit, avide de gloire et de richesse, il deviendra le père illustre du roman réaliste. Qui ne connaît ses oeuvres ? La Peau de Chagrin, Eugenie Grandet, Le Père Goriot, La Comédie Humaine sont autant d'ouvrages complices de sa notoriété. Et c'est ainsi que Victor Hugo s'exprima sur son oeuvre :
«Tous ses livres ne forment qu'un livre, livre vivant, lumineux, profond, où l'on voit aller et venir et marcher et se mouvoir, avec je ne sais quoi d'effaré et de terrible, mêlé au réel, toute notre civilisation contemporaine ; livre merveilleux que le poète a intitulé Comédie et qu'il aurait pu intituler Histoire, qui prend toutes les formes et tous les styles. Livre qui est l'observation et l'imagination»

«L'Astrologie est une science immense et qui a régné sur les plus grandes intelligences»

Haut de Page

André Breton

André Breton, écrivain, poète naît le 18 février 1896 à Tinchebray dans l'Orne. Pape du surréalisme, il lui donne une forme et une identité dans les Manifestes qu'il publia en 1924 et 1930. Correspondant d'Apollinaire, fondateur de la «Revue Littérature» avec Aragon et Soupault, qui seront rejoints par Eluard, entre autres, André Breton est surtout un quêteur du merveilleux.
Dans l'Astrologie moderne, publiée en octobre 1954, il s'exprimera ainsi :

«L'astrologie est à mon égard une très grande dame, fort belle et venue de si loin qu'elle ne peut manquer de me tenir sous le charme. Dans le monde purement physique, je n'en vois pas dont les atours puissent rivaliser avec les siens. Elle me parait, en outre, détenir un des plus hauts secrets du monde. Dommage qu'aujourd'hui - au moins pour le vulgaire - trône à sa place une prostituée»


Henri Miller

Ecrivain américain, Henry Miller naît à Brooklyn, le 26 décembre 1891. Autodidacte, il s'élève contre le puritanisme de la société américaine, «son désert spirituel et culturel», son idéologie, ses dogmes. Pour lui l'existence doit être libre de toutes entraves. Il a beaucoup contribué à la libération des mœurs, et ses écrits furent souvent interdits de publication. Voici son propos sur l'astrologie :

«Elle (l'Astrologie) parle de l'homme dans son intégralité et j'estime que c'est essentiel: elle le considère comme un être complet... Elle montre qu'il y a des rythmes dans la nature et que chaque être participe à ces rythmes». réf. l'Astrologue, numéro 16

Haut de Page

Julien Green

Julien Green est né le 6 septembre 1900, à Paris. Ecrivain américain de langue française, considéré comme l'un des monuments littéraires du siècle passé (il a été l'ami de Gide, de Valéry), élu à l'Académie Française en 1971. Mystique, son oeuvre est hantée par les questions spirituelles et existentielles. Pétri d'idéal, exigent, il écrira frénétiquement toute sa vie à la recherche de la vérité.
On lui demanda ce qu¹il pensait de l¹astrologie...

«C'est un sujet très vaste qui m'intéresse et qui m'attire. Goethe, au début de Poésie et Vérité, a noté la conjonction des astres à sa naissance. Lui croyait fermement à l'astrologie. Moi, je serais tenté d'y croire» (Nouvelles littéraires, 6 juillet 1950)


Marguerite Yourcenar

Marguerite Cleenewerck de Crayencour. Marguerite Yourcenar (anagramme de son nom de famille) naît le 8 juin 1903 à Bruxelles. Jean d'Ormesson l'accueillera en 1980 à l'Académie Française où elle fera la première femme élue. Dans une autre histoire de la Littérature il écrit
«L'essentiel de Yourcenar est dans une exigence qui va à contre courant des tendances de l'époque. Pour dire les choses d'un mot, elle se méfie du bonheur. Elle méprise le bonheur et lui oppose le service, qui est peut-être le mot clé de sa personne et de son œuvre»
Sur l'astrologie elle s'exprima ainsi :

«Le classement des types humains par l'imagerie zodiacale enrichie et articulée par les références aux planètes et aux astres situés dans le ciel de l'individu, fournit à l'astrologue un système de morphologie psychologique infiniment plus flexible et plus riche que les classifications hasardées jusqu'ici par d¹authentiques psychologues». réf. l'Astrologue, numéro 47

Haut de Page

Raymond Abellio

Pseudonyme de Georges Soulès, Raymond Abellio est né le 11 novembre 1907 à Toulouse. Polytechnicien, philosophe, il est sans contredit le grand représentant «gnostique» de la seconde moitié du siècle passé. Il considérait l'ésotérisme comme un réservoir de connaissances à dévoiler avec les moyens actuels et l'astrologie comme une structure capable de tout appréhender :

«Si, comme on vient de le voir dans les chapitres précédents, l'astrologie peut dire que «rien de ce qui est humain ne lui est étranger», si elle se préoccupe aussi bien de la condition mortelle de l'homme que de ses éventuelles vies antérieures, si elle embrasse et tente de résoudre toutes les grandes questions philosophiques et notamment celle de son libre arbitre, l'astrologie, à coup sûr, peut briguer à la fois les titres de science, d'art et de sagesse.»


Maurice Druon

Secrétaire perpétuel de l'Académie Française, Commandeur des Arts et des Lettres, Prix Goncourt, ministre des affaires culturelles, Maurice Druon est né le 23 avril 1923 à Paris. Ecrivain, il sera rendu célèbre par les «Rois Maudits» et «Les Grandes Familles».

«Le Jupitérien de naissance que je suis est sensible, a toujours été sensible à cette grande représentation ordonnée de l'univers. Ce qui me plaît dans l'astrologie, c'est justement qu'elle supporte un ordre dans l'univers, dans ce qu'on appelle aussi la création, mais je préfère dire l'Univers.>> réf. L'Astrologue, numéro 1


Carl Gustav Jung

Carl Gustav Jung est né le 26 juillet 1875 sur les bords du lac de Constance à Keswill en Suisse. Médecin et psychologue, il est un des disciples de Freud qui le considère comme son successeur. Ensemble, Ils explorent l'inconscient et son monde intérieur. Toutefois leurs théories divergent et la rupture ne peut être évitée. Passionné d'astrologie, de ses symboles, il dira:

«Nous sommes nés à un moment donné, en un lieu donné, et nous avons, comme les crus célèbres, les qualités de l'an et de la saison qui nous ont vu naître. L'astrologie ne prétend pas davantage.» réf. l'Homme à la découverte de son âme.

Haut de Page

Albert Einstein

«L'astrologie est une science en soi, illuminatrice. J'ai beaucoup appris grâce à elle et je lui dois beaucoup. Les connaissances géophysiques mettent en relief le pouvoir des étoiles et des planètes sur le destin terrestre. A son tour, en un certain sens, l'astrologie le renforce. C'est pourquoi c'est une espèce d'élixir de vie pour l'humanité» réf. Huters astrologischer Kalender, cinq ans après la mort d'Einstein.



Histoire et Origine